bonjour les amis,

Le printemps est enfin là, le soleil nous rend de bonne humeur, et la joie de vivre s’installe dans nos maisons car la nature nous appelle, elle réveille nos sens, notre émerveillement à recomposer un environnement plein de clarté. Les plantes se bousculent dans le jardin pour avoir la meilleure place au soleil ou à l’ombre, les fleurs jacassent car leurs éclats font la joie de leur propriétaires. On entend les oiseaux, l’environnement prend forme, les mains un peu terreuses nous ramènent à ce qu’il y a de vrai. Et le travail accompli nous rend heureux et fier. Les discussions vont bon train sur les achats de la journée, des “bonnes” affaires acquises au moment opportun. On se contente d’un instant de bonheur en prenant l’apéro sur la terrasse ou sur le balcon en regardant le fruit de son travail avec contemplation.

La cuisine c’est à peu près ça, elle nous fait découvrir nos sens, nos intuitions, elle nous révèle tout ce qu’il y a de beau en nous : le partage, la convivialité, la curiosité, l’échange, le voyage, le souvenir, et la contemplation intérieure qui nous fait vibrer de bonheur. Le travail n’est qu’un labeur mais se mettre à table est l’accomplissement de celui ci. Il permet de transmettre le plaisir infini et éphémère d’un repas.

Voilà un état d’âme bien ensoleillé que j’ai du plaisir à écrire car bien souvent le temps, les soucis de chacun nous rappellent à l’ordre et il est important de s’arrêter un instant pour ressentir ces choses de la vie.

Aujourd’hui j’hésite, une entrée ,un plat ou un dessert. Allez, une gourmandise qui revient chaque année au 21 avec la saison des fraises. A Pornic nous avons cette chance d’avoir un producteur de fraises.

Je vous donne une recette simple à mes yeux, il faudra y mettre le meilleur des ingrédients achetés et surtout pas de fraises d'Espagne  “La tartelette aux fraises”.

!cid_A4E4B9EF-0573-408A-9BFA-CD88CCF0E3E6

Les fonds peuvent être faits avec de la pate (sucrée) achetée dans le commerce ou déjà prêts secs et cuits. Il y a une troisième option mais qui est déjà plus laborieuse, c’est de faire la pâte vous même : recette sur le blog daté du19 novembre 2012  Tarte au Citron Meringuée.

Voilà si le cœur vous en dit. Entrez ma pâtisserie est ouverte ça va commencer, mettez vous à votre aise. Sachez que c’est un dessert qui peut être dressé au moment.

Les Fraises 

environ 1,250kg pour 16 tartelettes.

Les équeuter et les couper en deux. Réserver au frais.

Crème fermière au citron

120g de mascarpone – 660g de crème fleurette à 35% de MG – 30g de sucre – 120g de jus de citron pressé.

Mettre l’ensemble des crèmes dans un batteur très froid. Laisser la cuve 20mn au congélateur pour assurer le froid. Monter à vitesse moyenne en ajoutant la moitié du sucre, 10 à 15mn pour apercevoir votre crémé épaissir. A ce moment verser la totalité du sucre avec 1/4 de jus de citron. Continuer progressivement en versant un autre quart de jus de citron,  puis épaissir la crème en versant la totalité du jus petit à petit. Attention à raffermir tout doucement. Mettre en poche à l’aide d’une maryse et laisser au frais.

!cid_2BC82539-7B1A-41D3-9B46-0D5DD03A47B4

Cette crème peut se conserver plusieurs jours au frais. Par contre il faudra toujours la remonter légèrement au batteur.

Confiture de fraise

400g de fraises – 100g de nappage neutre – 50g d’eau

Chauffer l’ensemble à feu doux et laisser compoter 10mn en remuant, mettre au frais.

IMG_1295[1]

!cid_EA2B2009-6453-4E56-B4CA-496AFA0EF667

Confit de citron

6 citrons bio –  450g de jus de citron pressé – 200g d’eau – 300g de sucre.

Zester les citrons et les blanchir 3 fois. Puis dans une casserole mettre tous les ingrédients et laisser compoter jusqu'à épaississement de l’appareil. Mettre en verrine au frais.

Pistaches caramélisées

400g d’eau – 400g de sucre – 400g de pistaches décortiquées – 4g de sel – 80g de beurre.

Mettre l’ensemble des ingrédients dans un poêlon, donner une petite ébullition 2 mn. Egoutter, puis mettre les pistaches sur un silpat à 150° au four (porte entre ouverte) et laisser sécher 20mn environ, remuer de temps à autre avec une cuillère en bois. A complet refroidissement la pistache doit être croquante. Conserver en boite hermétique au sec.

Dressage

Voilà pour un dressage au moment, prendre vos fonds de tarte cuits et secs qui sont entreposés en boite hermétique. Sortir vos deux confitures, les fraises coupées en deux, la crème, les pistaches et un peu de menthe fraiche pour le décor .

 

Etaler à l’aide d’une cuillère les deux confitures, poser les fraises en rosace à l’intérieur de la tartelette. Pocher la crème fermière avec douille au centre et poser sur la crème une demi fraise ainsi que quelques pistaches puis une feuille de menthe.

!cid_3E2077AC-CBFC-4380-80C0-B4041B9BD435

Voilà un incontournable de la saison des fraises. Les gourmands disent que c’est un must. le fruité de la fraise, le craquant de la pâte sucrée, la fraicheur de la crème fermière, les pistaches caramélisées en font un dessert gourmand.

Cette crème montée au batteur peut se servir sur une coupe de fruits frais très légèrement sucré en verrine, si vous n’avez pas le temps de faire des tartelettes.

Un jour de pluie avant du beau temps annoncé, le mois de mai, le mois du muguet, je vous souhaite à toutes et tous un peu de bonheur à cette occasion. Merci pour cette lecture et à bientôt pour d’autres recettes dans la rubrique du 21 Cuisine révélatrice de gout.

Gérard Clignement d'œil